Culture
Notre sélection d'albums jeunesse pour une rentrée sous le signe de l'inclusivité !
Roseaux, magazine féministe





Cet article fait partie du dossier "Roseaux lit".
L’été touche à sa fin, mais toute période de l’année apporte son lot de lectures, pour les petit•e•s comme pour les grand•e•s. Dans cette édition spéciale rentrée, nous vous proposons une sélection d’albums pour les enfants dès trois ans, qui interrogent les notions de genre et de stéréotypes.

Si tu achètes ces livres en cliquant sur le lien Les Libraires, tu nous permets de toucher une commission. Notre travail étant entièrement bénévole, cela te permet de nous soutenir !

 

Petite pépite
Nada Matta, éditions MeMo, 2016

Petite pépite est un album tout en poésie et en douceur sur le handicap. Il met en scène l’amour d’un·e parent·e pour sa fille, différente des autres enfants mais dotée d’une pointe de magie. Les illustrations sont magnifiques et participent à la construction d’un monde presque féerique. L’album a reçu le Prix Sorcières en 2017.

Dès 3 ans, 32 pages, 13 €
Acheter ce livre

 

La petite casserole d’Anatole
Isabelle Carrier, éditions Bilboquet, 2009

Anatole est un petit garçon qui traîne, partout où il va, une casserole rouge qui l’encombre, l’empêche de faire les mêmes choses que les autres enfants et lui attirent les moqueries. Mais un jour, il rencontre une femme qui elle-même possède une casserole, mais a appris à vivre avec. Cet album est un très bel outil pédagogique pour aborder avec les enfants les questions du handicap et de la neuro-atypie, grâce à des illustrations minimalistes et des textes adaptés aux tout-petits. Dans cette petite casserole, on peut mettre n’importe quelle différence, ce qui rend l’album inclusif et largement accessible.

Dès 3 ans, 36 pages, 13,50 €
Acheter ce livre

 

Les gens normaux
Michael Escoffier (texte) et Laure Monloubou (illustrations), éditions Kaléidoscope, 2019

Un jour, Zita s’entend dire de la part d’un camarade de classe qu’elle n’est pas normale. Vexée et blessée, la petite fille essaie de comprendre ce que c’est, être normal·e, et se met en quête de gens normaux. Elle n’est pas au bout de ses peines !

Les gens normaux est un album humoristique et vivace, qui déconstruit la notion-même de normalité et remet en cause les stéréotypes auxquels nous sommes soumis·es dès le plus jeune âge, parce que nul·le n’est obligé·e de « ressembler aux autres » ni de « faire comme tout le monde ».

Dès 6 ans, 32 pages, 13,50 €
Acheter ce livre

 

Danse, Prosper, danse
Laure Monloubou, Kaléidoscope, 2011

Prosper est un petit garçon qui aime danser. Lorsque ses parents l’inscrivent à un cours de danse, il se retrouve être le seul garçon. Les albums qui déconstruisent les stéréotypes de genre tout en remettant en cause la virilité ne sont pas nombreux, et Danse, Prosper, danse est en haut de la liste. Il permet de montrer que les aptitudes physiques et les prédispositions pour tel ou tel sport n’ont rien à voir avec le genre, et qu’on peut être un petit garçon, aimer danser – et bien danser !

Dès 3 ans, 32 pages, 13,20 €
Acheter ce livre

 

Contes d’un autre genre
Gaël Aymon (texte), François Bourgeon (illustrations), Sylvie Serprix (illustrations) et Nancy Ribard (illustrations), éditions Talents hauts, 2017

On le sait, les contes sont bien souvent le véhicule de stéréotypes et de sexisme. Mais ils sont aussi d’une grande versatilité et évoluent avec les sociétés qu’ils traversent. Alors pourquoi ne pas les réécrire à la sauce féministe, en y mettant des héroïnes tueuses de dragons qui n’ont besoin d’aucun prince pour se sauver ou qui se libèrent de rois abusifs ?

Dès 3 ans, 62 pages, 16 €
Acheter ce livre

 

Longs cheveux
Benjamin Lacombe, éditions Talents hauts, 2010

Loris est un garçon, mais comme il a les cheveux longs, tout le monde le prend pour une fille. Dans cet album aux illustrations oniriques et pleines de poésie, Benjamin Lacombe remet en question les stéréotypes physiques autour du genre, pour expliquer aux enfants que les cheveux longs ne sont pas l’apanage des filles.

Dès 3 ans, 20 pages, 12,50 €
Acheter ce livre

 

La princesse qui n’aimait pas les princes
Alice Brière-Haquet (texte) et Lionel Larchevêque (illustrations), Actes Sud junior, 2014

Dans un royaume lointain, une princesse voit défiler chaque jour des dizaines de princes venus lui demander sa main. Mais elle refuse chaque demande en mariage car aucun ne lui plaît. Ce petit album propose un renversement des motifs présents dans les contes traditionnels : une princesse passive, qui se languit de son prince et tombe éperdument amoureuse du plus beau d’entre eux. Ici, la princesse refuse ce rôle, et, spoiler alert, préfère les fées aux princes !

Dès 3 ans, 40 pages, 5,80 €
Acheter ce livre

 

Bonne lecture et bonne rentrée à tou·te·s !



SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS POUVEZ SOUTENIR ROSEAUX AVEC UN DON SUR TIPEEE.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *