Societé
Le récap' du mois de juin
Roseaux, magazine féministe





Cet article fait partie du dossier "Les récap' mensuels".
Cette série d’articles est partie d’un double constat : il se passe beaucoup de choses en permanence, que ce soit dans la société ou dans les milieux militants, et tout le monde n’est pas au courant de tout ce qui se passe et se discute en permanence.

Nous vous proposerons donc désormais à chaque début de mois un condensé de ce qu’il s’est passé au cours du mois précédent : les scandales, les différentes affaires en cours, les avancées sociales et/ou législatives, les événements et conférences, mais également une sélection de ce qui nous a plu et nous a fait rire au cours du mois écoulé. Tout cela est classé à peu près chronologiquement, dans une perspective intersectionnelle, avec des articles récapitulant les différents sujets abordés, et complétés par d’autres articles pour poursuivre et élargir la réflexion. Bon rattrapage !  

 

 

Pride Month / Mois des fiertés  

“25 personnalités LGBT+ auront une rue ou une place à leur nom dans Paris”, à lire sur Têtu  

“Instagram a une petite surprise pour vous pour le mois des Fiertés”, sur Têtu  

“Bisexual Women Explain Why They Hate Being ‘Unicorn Hunted’ for Threesomes” : “As non-monogamous dating and polyamory have become more popular, the practice of couples using dating apps to deceive women into being their mythical « third » is on the rise”, à lire sur Vice

“9 LGBTQ+ People Explain How They Love, Hate, And Understand The Word « Queer »” : « Queer » is used by more people — and more variously defined — than ever before. We asked nine LGBTQ+ people what the divisive, liberating word means to them”, à lire sur them

Le communiqué de presse et l’appel à manifester en tête de cortège lors de la Prise parisienne (20 juin) des Délaissé-e-s des Fiertés, à lire sur Simonae

3 questions à Mischa des Délaissé.e.s des Fiertés, qui ont pris la tête de la Marche des fiertés de Paris, à lire sur Komitid  

 
Archives LGBTQ+ à Paris

  → Centre d’archives LGBT à Paris : le combat d’une communauté pour disposer de sa mémoire,  à lire sur Regards

Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’archives LGBTQI à Paris ?, sur les Inrocks

Pourquoi le collectif Archives LGBTQI a refusé le projet de la mairie de Paris, sur Têtu

“Le centre d’archives LGBT+ de Paris n’attendra pas vingt années supplémentaires”, par Didier Lestrade sur Slate  

 
PMA (Procréation Médicalement Assistée)

 

“Filiation, anonymat des donneurs… : ce que contient le projet de loi bioéthique”, sur Têtu

Le discours parfait de Caroline Mecary sur la PMA face à Ludovine de la Rochère, sur Têtu

“Caroline Mécary : « Notre société est prête à ouvrir la PMA à toutes »”, tribune parue dans Le Parisien

“PMA : à qui profite l’anonymat ?”, à écouter dans Grand bien vous fasse sur France Inter

“Filiation et PMA : qu’a dit exactement Nicole Belloubet sur France Inter [le 13 juin] ?”, sur Têtu

“PMA et filiation : pourquoi la réforme fait débat au sein des associations LGBT+”, sur Têtu (pour abonné.e.s)

 

Grève féministe en Suisse (14 juin)  

 

Retour d’abord sur le 14 juin 1991, première “grève des femmes” en Suisse :  

“Maryelle Budry n’a pas oublié la vague fuchsia” : “1991. Il y a 28 ans, les femmes se mobilisaient pour la grève. L’une d’elles se souvient”, à lire sur La Tribune de Genève 

→ “Un congé parental partagé entre le père et la mère, voilà ce que ça pourrait donner. En 1981, un père suisse découvre les joies et les frustrations des tâches domestiques et éducatives, entre tendresse et invisibilité”, par Les Archives de la RTS.

Retour sur la grève de cette année :  

“La grève des femmes de Suisse expliquée au reste du monde” : “Surprise : la Suisse, ce pays si prospère où règne la paix sociale et qui a adopté depuis longtemps le terme de « cheffe », va connaître une grève de ses femmes historique ce vendredi. Explications”, à lire sur Le Temps  

“La nouvelle vague féministe suisse” : “A 28 ans d’écart, qu’est-ce qui distingue les militantes qui ont lutté pour le droit de vote de celles qui prennent le relais aujourd’hui ? Pionnières ou issues de la nouvelle génération, elles dessinent les contours d’un renouveau féministe”, à lire sur Le Temps  

“La grève des femmes, Suisse repetita”, un podcast en trois parties de “Programme B” (avec notamment Victoire Tuaillon des “Couilles sur la table”) : 1/ Heureuses commes les femmes en Suisse 2/ “Les femmes bras croisés, le pays perd pied” : retour sur la grève de 1991 3/ “Ne changeons pas les femmes, changeons la société !” : la grève de 2019  

 

OUT d’or (18 juin 2019)

 

Suivez les OUT d'Or en direct

[#LIVE] Les #OUTdor2019, c'est maintenant ! ⬇️Mediapart partage ce direct de l’ AJL, l’association des journalistes lesbiennes, gays, bi·e·s et trans. Depuis 2017, la cérémonie des OUT d’or célèbre les minorités LGBTI, avec des prix récompensant les médias, les personnalités et les initiatives qui promeuvent leur visibilité. Car représenter et nommer, c’est faire exister. Plus d’infos sur la cérémonie sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/journalistes-lgbt/blog/170619/les-out-dor-debarquent-sur-mediapart-mardi-18-juin-20h

Gepostet von Mediapart am Dienstag, 18. Juni 2019

 

Point positif pour le sous titrage LSF, petit point négatif, la vignette est encore trop petite pour que ce soit confortable.  

→ L’absence des personnes intersexes, dénoncée dans un thread Twitter par le militant Micha :  

 

Coupe du monde  

“Histoire du football (2/4) : Footballerines, des femmes face à l’hégémonie masculine”, dans La Fabrique de l’histoire sur France Culture  

“Coupe du monde féminine 2019 : « Il est temps de déviriliser la performance »”, sur Le Monde  

“Coupe du monde féminine : en Afrique, l’irrésistible ascension du football féminin”, sur Le Monde Afrique  

→ “Coupe du monde féminine 2019 : comment les femmes ont gagné leur place dans le foot”, vidéo du Monde (sous-titres non automatiques)  

 

“Coupe du monde de football : l’écart abyssal des primes entre hommes et femmes”, sur Le Monde  

“Football, les filles ne sont plus hors-jeu”, émission Interception sur France Inter (avec de nombreux liens pour aller plus loin)

« Ne dites plus jamais football féminin » : “Si la sémantique utilisée ne semble souvent qu’une question de forme, elle traduit en réalité la persistante hégémonie masculine, estime Mélissa Plaza, ex-joueuse professionnelle”, à lire sur Le Monde (pour abonné.e.s)  

“Les footballeuses de la porte de Vanves” : “Avant la coupe du monde féminine, en 2019 en France, « Libération » s’est immergé toute l’année dans la section foot féminin du collège François-Villon. Une expérience unique à Paris”, un dossier à lire sur Libération  

« Les femmes sont-elles seulement des faire-valoir du football ? » : “Indifférence, réticence, interdiction, curiosité… A la veille du début de la Coupe du monde féminine en France, l’historienne Laurence Prudhomme-Poncet revient sur la difficile reconnaissance de la pratique, qui se développe désormais au sein des clubs pro masculins mais reste peu visible”, une interview à lire sur Libération  

“« Gardienne », « buteuse », « entraîneure » : comment « Libé » a décidé de parler de la Coupe du monde féminine”, à lire sur Libération  

“USA soccer star Megan Rapinoe refuses to sing national anthem before World Cup match”, à lire sur The Hill  

La visibilité des lesbiennes lors de la Coupe du monde a un impact bien au-delà du terrain, à lire sur Slate. Et pour aller plus loin, un article en anglais de Outsports

“Les pionnières du ballon rond” dans Une Histoire particulière sur France Inter, un documentaire en deux parties sur les débuts du foot féminin en France  

“En Europe, le football féminin en plein essor… sauf en Allemagne ?”, à lire sur Libération  

 

Podcasts  

 

Être féministe après #MeToo. En mars 2017, Sarah Koskievic décide de s’entretenir avec des militantes, des figures de proue du mouvement : Ovidie, Erika Lust, Eli Erlick, Noa Jansma, Madame Gandhi et Pénélope Bagieu. Ces interviews n’ont jamais été diffusées. Un an et demi plus tard, elle les a recontactées : entre temps, #MeToo a tout chamboulé. Mais qu’est-ce qui a vraiment changé ? Elles y répondent dans « 18 mois, #MeToo, le féminisme et nous ». Le premier épisode de cette série documentaire se concentre autour d’une question : c’est quoi, être féministe après #MeToo ?  

“Comment en finir avec le féminisme des élites ?”, dans La grande table sur France Culture, avec Nancy Fraser comme invitée. Pour aller plus loin concernant le manifeste qu’elle a co-écrit “Féminisme pour les 99 %”,, voir l’épisode 3 du podcast Deuxième Texte de Slate, qui parle en détails du livre  

“Quand une documentariste rencontre son agresseur”, dans L’instant M sur France Inter. TW : viol, agression sexuelle (l’écoute de cette émission peut être très difficile si tu as été victime de violences sexuelles)  

Stonewall, 50 ans après : influence internationale et soft power américain. A l’occasion des 50 ans de Stonewall, nous revenons sur l’influence des émeutes qui furent à l’origine du mouvement LGBT.  

“Harcèlement sexuel au travail : quand on achète le silence des victimes”, dans Secrets d’info sur France Inter (TW : récits de harcèlement et d’agressions)  

“Notre mémoire, Ginette Kolinka” et “Luttes, Paul B. Preciado” dans L’heure bleue sur France Inter  

“La grève des femmes, Suisse repetita”, un podcast en trois parties de “Programme B” (avec notamment Victoire Tuaillon des “Couilles sur la table”) : 1/ Heureuses commes les femmes en Suisse 2/ “Les femmes bras croisés, le pays perd pied” : retour sur la grève de 1991 3/ “Ne changeons pas les femmes, changeons la société !” : la grève de 2019  

Deuxième texte : Hunger de Roxane Gay. Dans ce quatrième épisode du Deuxième Texte, Aude Lorriaux et Marie Kirschen, accompagnées de Gabrielle Deydier, autrice d’On ne nait pas grosse se sont plongées dans Hunger, de Roxane Gay (éditions Denoël). Un essai sans concession sur la grossophobie. C’est aussi le récit d’un engrenage:Roxane Gay mange parce qu’elle veut s’enlaidir, parce qu’elle veut se protéger, se rendre intouchable aux yeux des garçons.  

Le père (4/4), Faut-il abolir le patriarcat ? Comment définir le patriarcat ? Est-ce un geste si évident, si naturel, que de faire découler du père tout un ordre politique ? Avec Manon Garcia

Présentes au carreau du temple avec Marie Dasylva. En ce 8e et ultime volet du cycle Présent.e.s, Lauren Bastide achève d’explorer la place des femmes dans l’espace public en analysant un lieu intéressant par son ambiguïté, situé à mi-chemin entre le domaine privé et l’espace public : le lieu de travail. Invitée : Marie Dasylva, coach de vie en entreprise et fondatrice de l’agence Nkali Works, une agence d’empowerment et de stratégie dédiée aux femmes racisées et leurs problématiques professionnelles.  

Im/patiente, le nouveau podcast de Nouvelles Ecoutes, qui aborde la question du cancer du sein d’un point de vue féministe. A écouter de toute urgence ! (nombreux TW)  

Sex-Positive : Attention, danger. Le mouvement Sex-Positive promeut une ouverture d’esprit vis à vis de tous les genres et toutes les sexualités. Il place le consentement au cœur de tout. Et après ? Enquête sur les non-dits de cette communauté qui se veut parfois trop safe pour être honnête.  

→  Un podcast à soi : Sexualité des femmes, la révolution du plaisir. Pourquoi les femmes hétérosexuelles sont-elles moins nombreuses à déclarer se masturber ou atteindre l’orgasme que les hommes ? Pourquoi les femmes lesbiennes sont-elles plus nombreuses à connaître l’orgasme dans les relations sexuelles ? Comment atteindre l’égalité en terme de rapport au plaisir, aux désirs ? Et peut-on réellement déjouer les rapports de domination qui s’immiscent dans nos chambres à coucher et nos fantasmes ? (cet épisode est binaire et ciscentré)  

“Raconter le monde (3/4) : Décoloniser le récit du monde”, dans La Série Documentaire sur France Culture  

“Heureuse comme une arabe en France”, une série en 4 épisodes de La Série Documentaire sur France Culture  

→ Pour une bonne dose de pop culture, de bonne humeur et de queerness : Adèle Haenel était invitée de l’émission Popopop sur France Inter  

Faire tomber les genres : des libérations sexuelles en musique, 5 épisodes de La Série musicale de l’été sur France Culture  

→ Deux nouveaux podcasts Slate à suivre : “18 mois après #metoo” et “Trump 2020”  

La Poudre : l’épisode 55 avec Chris, absolument fantastique  

 

On a aimé  

 

“L’homosexualité dépénalisée au Botswana”, à lire sur Le Monde Afrique  

“No means No : The modification of article 336 of the Greek penal code”, à lire sur Women Lobby  

Equateur : la Cour constitutionnelle approuve le mariage homosexuel. Cette décision fait jurisprudence dans le pays où la Constitution en vigueur depuis 2008 établit le mariage comme l’union entre un homme et une femme.  

→ Mennel en interview sur Brut. Elle revient sur ce qui s’est passé en 2018, sur ce qu’on a voulu faire croire sur elle, sur les préjugés, le racisme, le sexisme, l’islamophobie :

“Bisexual Women Explain Why They Hate Being ‘Unicorn Hunted’ for Threesomes” : “As non-monogamous dating and polyamory have become more popular, the practice of couples using dating apps to deceive women into being their mythical « third » is on the rise”, à lire sur Vice  

“9 LGBTQ+ People Explain How They Love, Hate, And Understand The Word « Queer »” : « Queer » is used by more people — and more variously defined — than ever before. We asked nine LGBTQ+ people what the divisive, liberating word means to them”, à lire sur them  

““Un congé pat’ pour la fête des pères” : la tribune et ses signataires” : “Le dimanche 16 juin, à l’occasion de la fête des pères, le collectif PA.F a publié dans l’édition en ligne du Monde une tribune  réclamant une réforme du congé paternité. L’objectif : en faire un droit garanti pour tous, et d’une durée similaire au congé maternité (16 semaines). Cette tribune a déjà été signée par près de 400 personnes d’horizons divers. Parmi elles : l’écrivain Martin Winckler, Sylvie Hoarau et Aurélie Saada du duo Brigitte, l’actrice et productrice Julie Gayet, la dessinatrice Emma, la philosophe Manon Garcia…”, à lire sur le site du collectif  

→ Une BD de la dessinatrice Emma sur les urgences en grève  

Je reparlerai sûrement du climat ces prochaines semaines, mais je fais un petit apparté pour mettre en avant ce qui se…

Gepostet von Emma am Mittwoch, 5. Juni 2019

“Strasbourg : la nuit, les femmes pourront descendre du bus où elles veulent”, à lire sur le site France 3 Bas-Rhin  

“J’ai testé l’accompagnement sexuel et je pense que ce devrait être un droit”, sur Slate  

“8 Podcasts Hosting Meaningful Conversations On Mental Health”, à découvrir sur The Good Trade  

“Un village allemand achète tout le stock de bières pour desservir un festival néo-nazi”, à lire sur le Huffington Post  

“Ovidie, libre et féministe”, une interview à lire sur le site de la CFDT  

“« Mouche » prouve que « Fleabag » est inégalable”, à lire sur Slate  

Pourquoi il est urgent de parler de vaginisme, à lire sur les Inrocks  

Viol et discriminations raciales : « Dans leurs regards » est la série Netflix à voir ce mois-ci. Attention la série est dure à regarder.  

 

On n’a pas aimé  

 

“Le Sénat revient sur son vote et rejette l’allongement de deux semaines du délai de l’IVG”, à lire sur Public Sénat  

“En prison, l’État fait preuve de transphobie, selon ces associations” : “Mobilisées pour le respect des droits des femmes trans en prison, ces associations expliquent pourquoi elles accusent la France d’être transphobe”, sur le Huffington Post (vidéo avec sous-titres non automatiques)  

→ En 2019, certains n’ont toujours pas compris que le sexisme à la télé en général, et pour la coupe du monde en particulier, ça ne passait plus :  

 

“Allemagne : deux gynécologues condamnées pour promotion de l’avortement”, à lire sur le site de RFI

“Au Canada, des femmes autochtones sont tuées dans l’indifférence quasi générale”, à lire sur Slate

“JK Rowling Confirms Stance Against Transgender Women”, à lire sur Medium

« The Handmaid’s Tale » ne peut plus prétendre être une série féministe, sur Slate  



SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS POUVEZ SOUTENIR ROSEAUX AVEC UN DON SUR TIPEEE.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *