Societé
Récap' mensuel de mars

Ce qu’il s’est passé ce mois-ci dans le militantisme


Roseaux, magazine féministe





Cet article fait partie du dossier "Les récap' mensuels".
Cette nouvelle série d’articles est partie d’un double constat : il se passe beaucoup de choses en permanence, que ce soit dans la société ou dans les milieux militants, et tout le monde n’est pas au courant de tout ce qui se passe et se discute en permanence.

Nous vous proposerons donc désormais à chaque début de mois un condensé de ce qu’il s’est passé au cours du mois précédent : les scandales, les différentes affaires en cours, les avancées sociales et/ou législatives, les événements et conférences, mais également une sélection de ce qui nous a plu et nous a fait rire au cours du mois écoulé.

Tout cela est classé à peu près chronologiquement, dans une perspective intersectionnelle, avec des articles récapitulant les différents sujets abordés, et complétés par d’autres articles pour poursuivre et élargir la réflexion. Bon rattrapage !

 

Le scandale de la réimpression d’un livre pour adolescentes de Milan “On a chopé la puberté”

Buzzfeed résume la situation, incluant les communiqués des éditions Milan

La pétition, signée par près de 150 000 personnes

Un article de Carriespeaking très juste, qui décortique à la fois la polémique et la réaction plus que déplacée – et sans aucune remise en question – de l’illustratrice

 

Féminisme et cérémonies : Oscars, César

Malaises et mauvaises blagues aux César

Buzzfeed a compilé les moments féministes qui ont fait chaud au cœur pendant les Oscars

 

Le documentaire sexe sans consentement sorti sur France 2

“A visage découvert, six femmes osent briser le tabou des relations sexuelles non consenties. Elles posent des mots sur une histoire traumatisante, expriment un ressenti et rappellent que l’autre n’avait rien d’un violeur, d’un prédateur sexuel. C’était un ami, une connaissance, un flirt, un futur mari, qui, ce jour-là, a choisi d’aller plus loin alors qu’elles ne le souhaitaient pas. Elles parlent de cet autre qui n’a pas su écouter, comprendre, entendre, décrypter. Un autre qui, sans menace ni violence, est parvenu à ses fins. Leurs propos font écho, s’entrechoquent. Chaque histoire est unique et, pourtant, en ressortent une même incompréhension, un même malaise.”

Le replay ; ou ici

Un article du bondy blog

Un article de buzzfeed

Un podcast de binge audio : “les couilles sur la table” sur ce documentaire.

Notre avis : nous déconseillons ce documentaire aux victimes de viol : il est très difficile à regarder. Mais si vous vous en sentez la force, il peut être intéressant dans la mesure où il raconte des histoires de femmes ordinaires, qui trouveront peut-être écho en vous. Pour les autres, nous le recommandons : il permet de comprendre pourquoi et comment il peut être difficile d’apposer le terrible mot de « viol » sur une situation. Certaines des femmes interrogées ont eu besoin d’années pour ça. Le documentaire n’est pas parfait, et on regrette l’emploi de l’expression de « zone grise », mais il est une bonne illustration de la réalité du viol, qui est, en grande majorité, commis par une personne que l’on connaît, loin de la représentation qu’on s’en fait parfois (de nuit, par un inconnu, dans une ruelle déserte…).

 

La journée internationale de lutte pour les droits des femmes #8mars

Un article de Buzzfeed : Voici 150 dates pour célébrer les droits des femmes tout au long de l’année

→ Nos visuels sur le sujet, que vous pouvez retrouver sur Facebook, Twitter et Instagram :

Un article du Monde qui condamne l’instrumentalisation capitaliste et anti-féministe de cette journée (avec des bouts de Roseaux dedans !)

Discrimination vocale et sujets « féminins », le sexisme à la radio

→ La tribune de Ndella Paye sur l’affaire Tariq Ramadan, à lire sur “Les mots sont importants” : Non au sacrifice des femmes racisées, Pour un combat antiraciste réellement intersectionnel

→ Un article sur le Bondy Blog : Trois reporters du Bondy Blog témoignent et exigent le respect de leurs droits des femmes

→ Vous connaissez le féminisme, mais connaissez-vous le « féminisme blanc » ?

 

→ Des infographies faites par les Décodeurs :

 

Grève générale sans précédent pour les femmes en Espagne

→ La journée spéciale de France Culture : Egalités Femmes – Hommes : sommes-nous entrés dans une nouvelle ère ?

 

Le documentaire “Seeing Allred” sorti sur Netflix

Le documentaire raconte la vie de Gloria Allred, une avocate féministe
Le trailer
→ Un article du nouvel obs : On vous présente Gloria Allred, l’avocate féministe la plus vénère des Etats-Unis

 

La journée féminisme de réseau genre/classe/race

 

→ “Le samedi 10 mars 2018 à Paris, aura lieu une journée, « Féminisme », fondatrice. Fondatrice pour plusieurs raisons. D’abord parce que le féminisme que nous revendiquons ce jour-là, nous femmes issues de l’immigration post-coloniale, est au singulier, et nul adjectif ne vient le compléter.” — Féminisme par Fatima Ouassak, Fondatrice du Réseau Classe Genre Race.

→ L’évènement sur facebook

Vidéo de l’introduction de la journée

 

La sortie du film validiste de Frank Dubosc Tout le monde debout

Cinéma : « Pourquoi ne pas donner une place aux acteurs handicapés à l’écran ? »

→ Un article de Elena Chamorro, activiste au Clhee, qui décrypte le film : Tout le monde debout. Merci, moi, je reste assise. “Le film ne nous épargne aucun des clichés que les valides projettent sur les personnes handicapées. Cela n’est pas étonnant car le but de Franck Dubosc n’est pas de faire un film engagé ( le pourrait-il ?) mais plutôt un film grand public qui amuse le spectateur, le conforte dans ses  (contestables) croyances et ne lui prenne pas le chou.”

→ Un thread d’Elena Chamorro sur twitter sur l’interview d’Alexandra Lamy dans Boomerang.

 

Bondy blog lance une campagne de financement

Pourquoi le Bondy Blog lance sa campagne de financement :

“Voilà, c’est officiel ! Le Bondy Blog a lancé sa campagne de financement samedi 10 mars. L’indépendance n’a pas de prix, produire de l’information a un coût. Vous le savez, au Bondy Blog, nous sommes très attachés à notre indépendance. Nous l’avons suffisamment démontré ces derniers mois et années. Cette indépendance est la garante de notre crédibilité et de la confiance que vous, lectrices et lecteurs, placez en nous tous les jours. Elle n’a pas de prix.”

Soutenez le Bondy Blog en participant à la campagne de financement.

 

Le 24 mars, journée de l’endométriose

Notre article sur le sujet, avec deux femmes qui témoignent

Le site EndoMarch, qui organise chaque année une journée et une marche sur le sujet

Le témoignage en vidéo (avec sous-titres) d’une jeune femme souffrant d’endométriose, qui explique les différentes manifestations de la maladie

Le témoignage d’Imany, chanteuse engagée pour la sensibilisation de l’endométriose, parle de son parcours et plus généralement de la maladie

Le médecin Martin Winckler donne dans une interview de nombreuses informations au sujet de la maladie

 

Le #MuslimWomensDay de Lallab

 

Soyez prêt·e·s pour le #MuslimWomensDay le 27 mars !

→ “Ce 27 mars, Lallab lance officiellement le Muslim Women’s Day avec la collaboration précieuse du magazine en ligne américain Muslim Girl – qui a créé l’initiative l’année dernière – et du premier quotidien français d’actualité sur le fait musulman Saphirnews.com, en partenariat avec le magazine féminin Cheek Magazine et le soutien de nombreux médias qui produiront du contenu pour inonder la Toile de récits divers de femmes musulmanes en France grâce au hashtag #MuslimWomensDay.” — Femmes musulmanes dans les médias français : pour des représentations plurielles et apaisées

Avec Lallab, Sarah Zouak offre un espace garanti sans stéréotypes aux femmes musulmanes

Journée des femmes musulmanes : pour en finir avec les représentations stéréotypées

Voici pourquoi nous avons besoin d’un Muslim Women’s Day à la française

Diaporama – 10 femmes à célébrer à l’occasion du Muslim Women’s Day

→ Un récapitulé de la journée et de la conférence : Une journée pour tenter de changer l’image des femmes musulmanes dans les médias

 

Mireille Knoll, survivante de la Shoah et assassinée dans son appartement

→ Les faits : Mireille Knoll, juive et ayant échappé à la Rafle du Vél d’Hiv en juillet 1942, a été assassinée dans son appartement à Paris, avant que son corps ne soit partiellement brûlé. Le caractère antisémite du meurtre a été retenu.

→ Delphine Horvilleur, rabbin, et appartenant à la branche libérale du judaïsme, s’est exprimée sur le sujet sur France Inter, et a parlé plus généralement de l’antisémitisme en France aujourd’hui.

→ Mercredi 28 mars, lors de la marche blanche organisée en mémoire de Mireille Knoll, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont été hué-e-s par une partie des manifestant-e-s (juif-ve-s mais pas que) qui ne souhaitaient pas les voir défiler à leurs côtés.

→ « Tout le monde dit que l’antisémitisme revient, moi, je ne pense pas qu’il soit parti un jour » : le Bondy Blog revient sur la marche en mémoire de Mireille Knoll.

 

31 mars, Journée internationale de la visibilité trans (TDOV)

→ Sur les réseaux sociaux, vous trouverez photos, témoignages et articles avec les hashtags #TDOV ou #TransDayOfVisibility

→ Le YouTubeur Adrian de la Vega parle de cette journée

 

International

→ Marielle Franco, militante noire et bisexuelle, engagée pour les droits des femmes et des minorités, a été assassinée le 14 mars à Rio (Brésil). Retrouvez ici ce qu’on sait pour l’instant sur son meurtre, et ici un portrait de cette femme engagée.

→ Le 14 février dernier, un ancien élève a ouvert le feu dans son école à Parkland, en Floride aux États-Unis. Depuis un mois et demi, on en a beaucoup parlé. Ces dernières semaines, la réaction incroyable des élèves de cette école a conduit à la création d’un mouvement, March for our lives. Vous trouverez de nombreuses informations sur le sujet sur les réseaux sociaux avec le hashtag #MarchForOurLives. Nous vous remettons pour l’occasion le discours prononcé par Emma González, jeune femme d’origine cubaine et bisexuelle, et dont les prises de parole en faveur d’une réforme sur les armes à feu sont chaque fois très puissantes. Voir aussi le discours d’une jeune fille noire de 11 ans, Naomi Wdler, afin que les meurtres des femmes noires s’arrêtent enfin.

→ Une femme trans racisée a été assassinée à Londres fin mars. Nous n’avons pas trouvé d’articles en français, mais vous pouvez lire un article en anglais qui revient sur son assassinat, sur les violences que subissent les personnes trans (couplées aux violences racistes quand elles sont racisées), et sur le traitement médiatique qui laisse franchement à désirer.

 

Quelques podcasts sortis ce mois-ci

→ “Schizophrénie : vivre avec” dans “Le magazine de la rédaction” sur France Culture : “La schizophrénie touche 0,7 % de la population mondiale, 600 000 personnes en France. Comment vit-on avec ? Comment poursuivre ses études après une hospitalisation en psychiatrie ? Ou accéder à la formation, au travail, alors que le mot schizophrénie fait toujours peur ?” Avec notamment plusieurs témoignages de personnes concernées.

Un podcast à soi (n°6) : Le gynécologue et la sorcière :  Un documentaire de Charlotte Bienaimé. Paroles blessantes, propos déplacés, gestes brutaux, manque d’empathie, actes réalisés sans explications ni consentement, absence de prise en compte de la douleur… De plus en plus de femmes racontent les maltraitances et violences vécues lors de leurs suivis gynécologiques, de leurs IVG et de leurs accouchements. Comment expliquer ces pratiques ? Les faire changer ? Comment les femmes peuvent elles se réapproprier leurs corps, leur santé ?

Je m’appelle James Baldwin (2/3) :  James Baldwin : « Dès qu’on parle des noirs, vous tous devenez blancs ». En mars 1987, Jean Daive avait rencontré James Baldwin pour une série de cinq entretiens, enregistrés pour « Les chemins de la connaissance » sous le titre « Je m’appelle James Baldwin ». Diffusion des deuxième et troisième volets dans lesquels il nous racontait son parcours et ses luttes.

→ Chiffon, Episode 93 – Alice Pfeiffer. “Pour ce nouvel épisode, je reçois une journaliste de mode qui s’intéresse autant aux problématiques de genre qu’à Kim Kardashian. Alice Pfeiffer décrypte la mode d’un point de vue sociologique et anthropologique. Pour elle, on peut parler de mode de façon intelligente, politique et engagée car c’est surtout un miroir de notre époque. Elle officie chez Antidote, Radio Nova et Les Inrocks. Dans cet épisode, Alice nous parle de mode, mais aussi de beauté, de notre société, de racisme, de féminisme, du mythe de la Parisienne, qui selon elle, exclut 90 % des femmes. Elle nous dit que la mode est devenue « cynique ». Pour définir l’élégance, elle reprend une citation de Joan Didion : « le style c’est de prendre la responsabilité de son corps et de son esprit ». Vous verrez qu’Alice Pfeiffer est cultivée, passionnée, passionnante qu’engagée et qu’elle ne mâche pas ses mots.”

Transfert, Le désir d’être mère : “Il peut arriver à tout le monde aussi –tous milieux, tous corps confondus, fertiles ou non. Il peut arriver aux femmes hétérosexuelles comme aux femmes homosexuelles. Sauf que la loi, en France, ne traite pas tout le monde pareil : elle discrimine les couples de lesbiennes, par exemple. Si vous êtes une femme stérile hétérosexuelle, vous avez accès à la PMA [procréation médicalement assistée]. Pas si vous êtes une femme homosexuelle : si vous décidez d’assouvir votre désir, vous entamez alors un chemin qui vous conduit loin des images d’Épinal d’une maternité rêvée.”

Le podcast moun woke, épisode 3  : A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, Célia reçoit George Arnauld, grande figure féministe martiniquaise. Elles discutent de l’origine et l’histoire des organisations féministes en Martinique et de leurs actions majeures.

La Francophonie est-elle un instrument de domination ? : Emmanuel Macron a dévoilé son « grand plan pour la promotion de la langue française » à l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie. La France peut-elle être un pays de la Francophonie comme un autre ? Doit-on voir dans cette institution un instrument néocolonial ?

« Cours d’égalité à la récré », dans « Le Magazine de la Rédaction » sur France Culture : Garçons et filles n’évoluent pas de la même manière dans l’espace stratégique de la cour de récréation. Les garçons occupent plus volontiers le centre quand les petites filles, elles, sont cantonnées aux périphéries. Reportage de Sarah Petitbon dans une école de Bordeaux.

« La marche des banlieues et après », dans « La Série Documentaire » sur France Culture : une série d’émissions absolument passionnante sur la marche de 1983 pour l’égalité et contre le racisme, a posteriori renommée à tort « la marche des beurs », sur l’avant et sur l’après. Si vous êtes immigrant·e·s deuxième ou troisième génération, si vous avez grandi dans les banlieues, ces 4 émissions feront très probablement écho en vous. Pour les autres et pour tou·te·s, il permet de comprendre les mécanismes racistes d’exclusion, depuis les années 1980 jusqu’à aujourd’hui avec l’affaire Traoré.

 

Autres

Marlène Schiappa : un ovni pour la galaxie féministe

La région Île-de-France, la RATP et la SNCF ont lancé une campagne de sensibilisation au harcèlement dans les transports en commun. Mais, en mettant en scène des animaux à la place d’agresseurs et de harceleurs “lambda”, la campagne a fait flop et a indigné.

 

Les WTF.

Un tribunal veut que des parents changent le prénom donné à leur fille “Liam”, parce que “c’est un prénom usuellement masculin”

Karine Lemarchand prépare un “documentaire” sur des personnes obèses, et pour l’instant c’est surtout extrêmement grossophobe. Gras politique, qui lutte contre la grossophobie, interpelle M6 et Potiche Prod à travers une pétition qui demande l’annulation du projet.

Un étudiant a été recalé de l’école de journalisme de Paris parce qu’il est non-valide. Son interview dans Vice : « En France, on me définit d’abord par mon handicap ».

 

Ce qui nous a inspirées, ce qu’on a aimé

→ Le feuilleton “Plus belle la vie” a abordé et va continuer à aborder la question de la transidentité au cours des semaines à venir. Et on va suivre ça de près, étant donné la large audience de la série. L’interview de l’acteur, Jonas Ben Ahmed sur Quotidien, et une autre (en vidéo) sur France TV Info.

Un article sur la grossophobie dans le milieu gay : “« Pas de gros ! » : quand Grindr banalise le body-shaming”.

Une vidéo de Brut sur le racisme anti-asiatiques en France (sous-titres en français)

Balance ton corps : “Tournant dans la lutte, continuité de l’histoire. #Balancetonporc s’inscrit, selon Geneviève Fraisse, dans un mouvement de fond, celui de la « réappropriation de leur corps par les femmes ». Une réappropriation.”

Une interview de Nikita Bellucci par Hugo Clément pour Konbini News : elle revient sur sa carrière d’actrice porno, et parle du comportement des gens à son égard (harcèlement, menaces de mort). Sous-titres en français

Un reportage sur les visites guidées dans le “Paris noir” (sous-titres, inclusifs, en français).

Les discriminations LGBTQ+-phobes dans le milieu médical, et leurs conséquences sur les patient-e-s LGBTQ+

 

Humour

→ Pour le 8 mars, Guillaume Meurice s’est intéressé aux promotions pour la journée de la fâme

Alison Wheeler nous explique que, non, Jean-Marie Le Pen n’est pas homophobe, voyons

Roukiata Ouedraogo est très contente : Macron veut rendre son patrimoine à l’Afrique

→ Le congrès du FN vu par tante Fatiha alias Sophia Aram

 



SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS POUVEZ SOUTENIR ROSEAUX AVEC UN DON SUR TIPEEE.



Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *