Culture Grossophobie Validisme
Nos conseils de livres militants

4/5 : Grossophobie & Validisme


Roseaux, magazine féministe





Lorsque l’on cherche à en savoir plus sur une thématique militante en particulier, on peut vite se sentir perdu·e devant le nombre de livres existants. Par où commencer ? Quels sont les classiques ? Le contenu de ce livre m’est-il accessible, ou est-ce que je ferais mieux d’y revenir plus tard, quand j’en aurai appris plus sur le sujet ? Et comment adapter tout cela à mon budget ?

Nous t’avons concocté une sélection de livres abordant plusieurs sujets et oppressions systémiques. Ils sont classés par thème puis par difficulté, et pour chacun nous t’avons mis un résumé, le prix papier et le prix Kindle. Certains livres sont disponibles gratuitement en ligne, mais tu peux soutenir la maison d’édition en question en achetant quand même le livre, si ton budget te le permet.

Nous ne sommes évidemment pas d’accord avec 100 % du contenu de chaque livre, dont nous avons déjà abordé les aspects problématiques pour certains. Si une partie des livres présentés présentent des aspects problématiques, ils restent néanmoins intéressants et pertinents concernant leurs thèmes principaux.

Si tu penses à un livre que nous n’avons pas cité, tu peux nous le dire en commentaire ! Et si tu penses qu’on s’est trompées sur un livre, par exemple au niveau de la difficulté, tu peux également nous faire signe. Pour chaque livre, nous avons mis le lien du site leslibraires.fr, un site qui permet d’acheter des livres en ligne dans des librairies puis de se les faire livrer, et ainsi de soutenir les librairies indépendantes.

Tu peux lire la liste n°1 sur le sexisme, et la liste n°2 sur l’intersectionnalité et le racisme, la liste 3 sur le classisme  que nous avons publiées si tu ne les as pas encore lues.

 

Validisme

FACILE

 

Agathe Lenoël : Qui suis-je quand je ne suis pas moi ? : Une bipolaire témoigne,

« Personne ne peut soupçonner que je suis bipolaire. Un matin, j’ai surgi de mon lit, comme un ressort, mue par un désir irrésistible de raconter mon histoire, pour dire au monde cette détresse et cette joie mêlées que procure la bipolarité. Voici donc un témoignage, le mien, qui se situe au plus intime de l’être, au plus près des pensées quand elles s’encombrent et deviennent folles. Voici un récit intime pour dire, du point de vue de la personne souffrante et bien vivante, combien la lutte vaut la peine, combien la route est belle. Aujourd’hui, j’ai envie de raconter ce qui se cache derrière ce moi qui me joue des tours. Qui suis-je quand je ne suis pas moi ? Cette question me hante depuis maintenant plus de quinze ans et j’ai décidé d’aller vers cette personne, avec vous. »

Ce n’est pas un livre théorique/militant, mais il peut être intéressant pour mieux appréhender la vie des personnes bipolaires.

Kindle : 15,99€
Broché : 21,90€

Acheter ce livre

 

Patrice Guillon & Emilie Guillon : Journal d’une bipolaire

« Lorsque Camille rentre de ses vacances au Canada, tout se précipite : son amoureux québécois (resté sur place) exerce sur elle une sorte de chantage affectif et l’arrivée des examens n’est pas de nature à la rassurer… S’ensuit une montée de stress qui va bouleverser à jamais sa vie ! Epuisée, constamment au bord des larmes, Camille découvre le quotidien d’une bipolarité (maniaco-dépression) qui lui donne plusieurs fois envie d’en finir. Elle enchaîne les séjours en centres psychiatriques, au grand désespoir d’un entourage qui a parfois du mal à la comprendre…

Entre euphories passagères, expérimentations diverses et rechutes brutales, Camille tente de retrouver une vie de jeune femme « normale »… »

Ce n’est pas un livre théorique/militant, mais il peut être intéressant pour mieux appréhender la vie des personnes bipolaires.

Album : 14,5€

Acheter ce livre

 

 

MOYEN

 

Yannick Ripa : La ronde des folles : Femme, folie et enfermement au XIXe siècle

Le description de la vie dans ces asiles-prisons donne une image de ce que pouvait être la condition des femmes au XIXe siècle, considérées comme folles dès qu’elles semblaient menacer l’ordre établi.

Merci à Laurence pour la recommendation.

Broché : 26€

Acheter ce livre

 

Isabelle Ville, Emmanuelle Fillion, Jean-François Ravaud : Introduction à la sociologie du handicap : Histoire, politiques et expérience

« Comment le champ du handicap s’est-il historiquement et socialement construit dans les sociétés occidentales ? Quel type d’expériences le handicap produit-il ? Quelles mobilisations suscite-t-il ? Quel type de recherches et quels courants de pensées recouvrent les disability studies ? Quels traitements politiques les sociétés donnent-elles aux personnes dites handicapées ? Comment vivent-elles aujourd’hui à l’école, au travail, en famille, en milieu « ordinaire » ou en institutions spécialisées ? Voici quelques-unes des nombreuses questions que se posent tous ceux qui s’intéressent au handicap et que cet ouvrage propose d’éclairer. Depuis une quarantaine d’années, le handicap est en effet devenu un objet d’études à part entière des sciences humaines et sociales, de la sociologie en particulier. Les recherches ont permis de mieux comprendre l’objet socio-politique « handicap » et d’en cerner les contours instables. Mais elles ont aussi ouvert de nouvelles pistes et catégories d’analyse pour penser nos sociétés contemporaines à l’épreuve de la diversité. Elles montrent que la fonctionnalité des corps et des esprits touche au coeur des questions de justice sociale. Ce manuel propose un panorama clair et synthétique des études consacrées au handicap en soulignant à la fois les situations concrètes qu’il recouvre et ses enjeux politiques et sociaux. Pour les étudiants, chercheurs et enseignants en sociologie, anthropologie, sciences sociales, santé publique et ceux des professions (para)médicales et médico-sociales. »

Merci à pour la recommandation.

Broché : 26,5€

Acheter ce livre

 

Maudy Piot : Violences de genre, violences du handicap

« Ce livre aurait pu s’intituler « Dévoiler l’invisible » ! L’invisible ? C’est cette constatation qui nous glace d’effroi : quatre femmes handicapées sur cinq sont victimes – ou ont été victimes – de violences ou de maltraitances ! On ne le sait pas ! On ne le voit pas ! Face à ce constat, que dire ? Que faire ? Ici se conjuguent les combats d’une association de femmes, pour la plupart handicapées, et les invitations (pour ne pas dire les injonctions) à réfléchir, à penser que nous livrent des sociologues, psychologues, psychiatres, anthropologues ou témoins, acteurs de la vie quotidienne. »

Merci à pour la recommandation.

Broché : 17,5€
Kindle : 12,99€

Acheter ce livre

Grossophobie

 

FACILE

 

Gabrielle DEYDIER : On ne naît pas grosse

« Presque toutes les femmes se sentent physiquement oppressées. Je parle du surpoids parce que je suis grosse, mais le poids n’est que le prolongement des pressions permanentes que nous subissons. Je ne connais aucune femme qui ne se soit jamais demandé si son cul ou ses seins étaient de la bonne forme, de la bonne taille. J’ai même des copines qui complexent à cause de la couleur de leurs mamelons ? Je suis capable d’entendre qu’il y ait une norme médicale, mais je trouve insensé qu’on fasse converger les courbes de l’IMC avec les critères de beauté. D’où vient cette idée débile ? » Dans On ne naît pas grosse, Gabrielle Deydier se réapproprie son corps en menant une double investigation. D’un côté, elle retrace son histoire personnelle et révèle ses propres tabous. D’un autre, elle enquête sur le traitement que le chirurgien, l’employeur et l’internaute lambda réservent aujourd’hui aux personnes obèses. Fondatrice du webzine culturel Ginette Le Mag, elle signe ici son premier livre.

Kindle : 3,99€
Poche : 15€

Acheter ce livre

 

Susie Orbach : Le poids : un enjeu féministe

 
Le best-seller de Susie Orbach, devenu une référence depuis sa parution en 1978, enfin traduit en français ! Dans une société de plus en plus obsédée par les régimes et par le corps, des générations de femmes et de filles grandissent en s’imprégnant des angoisses alimentaires autour d’elles. À l’heure où les femmes veulent être à la fois séduisantes, maternelles, parfaites en femmes d’intérieur, sûres d’elles au travail et féminines, elles sont mal armées pour survivre.En ce début du XXIe siècle, l’approche révolutionnaire lancée par Le poids est un enjeu féministe, explorant la relation amour-haine avec la nourriture, a plus que jamais raison d’être. Susie Orbach explique que la question du poids dépasse de loin la question de la nourriture, trop souvent source d’angoisse, comme notre corps : elle est une réaction à notre situation sociale, ce que les autres et nous-mêmes voyons de nous. Loin de rester dans la théorie, l’auteure propose un programme d’exercices, qui, suivi étape par étape, permet de se se réconcilier avec l’alimentation et réussir à s’accepter pour qui et tel que l’on est, et ainsi mettre un terme aux angoisses alimentaires et aux régimes amaigrissants.

Kindle : 15€
Broché : 19,9€

Acheter ce livre

 

Anne Zamberlan : Coup de gueule contre la grossophobie

 
« Anne Zamberlan « pète » la forme et les formes. A 44 ans, elle pèse 130 kg et a réussi sa vie et sa carrière. Et pourtant elle a subi trente ans de quolibets et d’injures, a voulu en mourir et a finalement choisi la vie. Aujourd’hui, elle pousse un cri de colère, mais aussi un appel au secours pour tous ses frères et soeurs de misère. Des millions de personnes se sentent rejetées depuis que le muscle a été érigé en valeur suprême, depuis qu’être gros est une tare. Les gros sont exclus du travail leur vie quotidienne est semée d’embûches, ils n’obtiennent qu’avec difficulté tout ce qui est dû à chaque citoyen. Un coup de gueule nécessaire pour nous pousser au respect et à la tolérance vis à vis de chaque être humain, quel que soit son aspect physique. »

Broché : 7€

Acheter ce livre



SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS POUVEZ SOUTENIR ROSEAUX AVEC UN DON SUR TIPPEE, OU UN ABONNEMENT MENSUEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *