Antispécisme Recettes
Repas de Noël vegan en 4 recettes
Roseaux, magazine féministe





Cette année tu reçois toute ta famille à dîner et tu veux leur prouver que les végans ne mangent pas que des graines ? Ou alors tu es invité·e chez tes grands-parents et tu aimerais éviter de devoir manger le sapin ? Peut-être que tu es carniste ou végé et que tu aimerais tenter un repas végétalien cette fois-ci ? Dans tous les cas, cet article est pour toi, car en suivant ces quatre recettes, ton dîner de Noël est sauvé !

Pour 6 personnes (et quelques restes).

 

Mise en bouche :
toast de carottes
façon saumon fumé

 

– 4 carottes

– 1 baguette tradition

– 3 cuillères à café de liquid smoke

– le jus d’un demi citron

– 1/2 cuillère à café de sel

– de l’aneth fraiche

– de la crème végétale

– 1 petite feuille d’algues nori

1 – Commence par éplucher tes carottes puis fais-en des lamelles les plus larges possibles avec ton économe. Coupe les lamelles en deux dans le sens de la largeur.

2 – Dans un récipient plat type plat à gâteau, mets les carottes, le liquid smoke, les algues nori coupées en tout petits bouts et le sel. Mélange un peu et laisse reposer le temps de finir ton repas – au moins une heure.

3 – Une fois que quelques temps ont passé, tu peux découper ta baguette pour en faire des petits toasts. Sur chaque toast, étale un peu de crème puis dépose les carottes par dessus. Termine par de l’aneth fraiche et un peu de jus de citron.

 

 

 

Entrée :
Velouté de potimarron
au lait de coco

 

– 1 potimarron

– 1 patate douce

– trois tasses de lait de coco

– 1 tasse d’eau

– de la coriandre fraiche

– deux c. à. s. de margarine

– huile, sel, poivre, paprika fumé (ou épices de ton choix)

1 – Voilà la meilleure recette du monde rapport délice / simplicité. D’abord, lave ton potimarron et ta patate douce, coupe les en deux, asperge d’huile, d’un peu de sel et de poivre, puis mets-les au four. Une fois que c’est mou quand tu plantes un couteau dedans, tu peux les sortir du four.

2 – Maintenant, gratte avec une cuillère à soupe pour récupérer la chair du potimarron et de la patate douce et mets-là dans un grande casserole. Fais fondre la margarine dedans tant que c’est encore bien chaud. Ajoute le lait de coco, l’eau, des tonnes de coriandre et le reste de l’assaisonnement. Il ne te reste plus qu’à mixer ! Goûte et ajuste le tout à ta guise. Il ne te restera plus qu’à réchauffer avant de servir.

 

Plat :
Tofu snacké, écrasé de butternut
et poêlée de haricot verts

 

– 2 blocs de 400g de tofu nature ou fumé

– 4 bonnes poignées de marrons

– 2 courges butternut

– de la sauce soja

– de la liquid smoke

– sirop d’érable ou d’agave

– 3 cuillères à soupe de margarine

– 800 g de haricots verts ou en boite

– 400 g de champignons de ton choix

– huile, sel, poivre

1 – On commence naturellement par la marinade du tofu. Découpe 6 tranches (pas trop épaisses) dans tes blocs de tofu. Dans un récipient plat et un peu profond (type moule à gâteau), tu mets la dose de sauce soja, la dose de liquid smoke, et un peu de sirop d’érable ou d’agave. Il faut que toutes les tranches trempent bien dedans. Tu réserves dans un coin de ta cuisine.

2 – Maintenant, il faut s’attaquer aux marrons. Prends un couteau bien pointu et entaille chaque marron d’un bon gros centimètre au niveau de la base. Ensuite, coupe les courges en deux dans le sens de la longueur. Puis, mets tout ce beau petit monde au four, sans oublier d’arroser les courges d’huile, de sel et de poivre, parce que c’est bon. Quand les butternuts sont molles quand tu plantes un couteau dedans, c’est que c’est prêt.

3 – Vient le moment de réquisitionner ton petit frère, ta belle-mère ou ton chat pour la partie ingrate de cette recette : décortiquer les marrons. Si tu aimerais sauter cette étape car tu souhaites rester en bons termes avec tes proches ou que tu as la flemme, il est aussi possible d’acheter des marrons déjà cuits, si tes finances te le permettent. Une fois les marrons décortiqués (ou achetés cuits, donc), le mieux est de les écraser avec rage dans ta main pour former des petits morceaux mignons.

4 – Ensuite, tu vides la chair des courges avec une cuillère et tu la mets dans un grande casserole. Tu ajoutes un peu de margarine, prends une fourchette et écrases cette future purée comme si tu écrasais le patriarcat. Pendant le processus, ajoute bien sûr les marrons – on s’est pas fait chier pour rien. Bien sûr, comme dirait le chef Etchebest, pour être une bon·ne cuisinier·e, il faut toujours goûter ! Assaisonne ensuite à ta sauce.

5 – Pour la poêlée de haricots, rien de plus simple. Si tu les as achetés frais il faut d’abord les équeuter. Ensuite, découpe tes champignons et fais-les revenir dans un peu d’huile avec l’assaisonnement de ton choix. Puis ajoute les haricots, et quand ils sont un peu mous, mais pas trop, c’est que c’est bon – pour les haricots en boite, il suffit qu’ils soient chauds.

6 – Au moment de servir, fais réchauffer tranquillement ta poêlée et ta purée, et fais aussi chauffer un peu d’huile dans un poêle. Une fois que c’est bien chaud, tu peux faire snacker tes steaks de tofu : fais les revenir à feu fort quelques minutes de chaque côté, et c’est prêt ! Si tu as quelques herbe fraîches, mets-les aussi dans les assiettes. C’est très bon et ça fait un peu classe.

 

 

Dessert :
Tarte pommes-pécan
et sa nice cream

 

– une pâte feuilletée

– 4 pommes

– 150g de noix de pécan

– 300g de compote de pommes

– de la cannelle en poudre

– de la margarine

– 6 bananes très très mures

 

1 -Tu as envie de faire une pécan pie mais détestes la pâtisserie et tu as la flemme et/ou pas le temps ? Ce dessert est la meilleure alternative pour toi !

La veille du jour J, coupe les bananes en petits morceaux et mets les au congélateur.

Si tu veux faire toi-même ta pâte feuilletée, tu peux cliquer . Sinon, achète-en une dans le commerce en vérifiant bien qu’elle soit vegan.

Tu peux déjà préchauffer ton four à une température moyenne.

2 – Commence par découper des pommes en lamelles comme pour la plus belle des tartes aux pommes. Pour un coté gourmand-fondant, fais les revenir quelques minutes dans un peu de margarine.

3 – Ensuite, tu peux étaler ta pâte. Rabat les bord pour que ça ait l’air un peu joli et que rien ne déborde. Puis, prend la compote et étale-la uniformément sur la pâte. Saupoudre de cannelle pour donner un goût de Noël à tout ça.

4 – Maintenant, dispose les noix de pécan un peu partout en faisant en sorte qu’elles s’enfoncent un peu dans la compote. Par dessus tout ça, pose les lamelles de pommes comme tu le souhaites. Tu peux te la jouer classique ou bien dessiner une vulve avec, par exemple. Pour finir, broie des noix de pécan dans tes mains et fais les tomber sur la tarte comme la neige sur les toits de Paris. Tu peux encore rajoute un peu de cannelle si c’est ton truc. Ensuite, tu enfournes dans le four, et quand la pâte est bien dorée, c’est prêt.

5 – Au moment de servir, tu vas pouvoir faire la nice cream. Et ça, c’est un peu une recette magique. Tu mets les bananes dans un mixeur et tu mixes. Si tu veux tu peux ajouter du cacao ou de la cannelle ou ce que tu veux. Place une part de tarte sur chaque assiette, et finis par une ou deux cuillères à soupe de nice cream que tu déposeras dessus.

 

 

Alors, facile ou pas facile ? Ce qui est bien avec ces recettes, c’est que tu peux très facilement les adapter à ton budget / tes envies / ta disponibilité. Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’elles restent toujours très bonnes, même quand ce n’est plus Noël.

Te voilà fin prêt·e pour les fêtes ! Reste plus que les cadeaux !



SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS POUVEZ SOUTENIR ROSEAUX AVEC UN DON SUR TIPEEE.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *