Antispécisme, Recettes
Lasagnes vegan

Recette facile et efficace pour pécho qui tu veux

Ça y est, ton nouveau date a enfin répondu à ton dernier message WhatsApp et accepté ton invitation à dîner. Après avoir appelé taon meilleur·e ami·e en pleurant de joie pour lui annoncer la nouvelle, une seule ombre au tableau : qu’est-ce que tu vas bien pouvoir lui faire à manger ? Et puisqu’un date rassasié, c’est une chaude nuit assurée, tu as intérêt à ne pas te rater. Voici une recette qui devrait t’aider à surmonter cette épreuve aussi exigeante qu’excitante.

 Illustration : Janna B.

Recette pour deux personnes et deux jours sans sortir de chez toi

 

Les ingrédients dont tu as besoin :

– des lasagnes (si tu as envie de t’amuser à les faire toi-même, c’est ton problème)
– deux courgettes
– une aubergine
– des poivrons de la couleur de ton choix
– trois ou quatre champignons (ceux que tu préfères, moi par exemple je prends toujours les moins chers et ça fait l’affaire)
– des olives (comme les poivrons, tu choisis la couleur)
– une boîte de tomates concassées
– environ 200 g de hachis végétal (tu peux en trouver facilement dans les rayons ou magasins bios, ou le faire toi-même à base de protéines de soja texturées – moi je l’ai acheté)
– de la levure maltée (si ça rentre dans ton budget, sinon t’inquiète tu vas quand même pouvoir pécho)
– 50 g de margarine (attention à bien vérifier qu’elle soit vegan)
– trois cuillères à soupe de farine ou de maïzena
– 50 cl de lait végétal (je te conseille soja ou avoine)
– une cuillère à café de sucre
– de l’huile, du sel, du poivre, et toutes les épices que tu kiffes

Ce que tu vas devoir laver ou sortir du fond de tes placards :

– un plat à lasagnes (prends n’importe quel moule à gâteau un peu profond si tu n’en as pas)
– une petite casserole (la plus petite de ta collection)
– une grande poêle ou un wok
– un fouet (ou une fourchette si tu n’es pas trop équipé·e, ça fonctionne aussi, même si ça fait moins pro)
– un couteau (qui coupe)
– une cuillère en bois
– une planche à découper

 

Attention, avant d’aller plus loin (parce que je sais bien que tu commences déjà à saliver), je tiens à préciser qu’en fait, dans les lasagnes, tu mets juste CE QUE TU VEUX, et en fonction ton budget. Pour te faciliter les choses, on va dire que la base c’est les pâtes, les tomates, les légumes de ton choix et de quoi faire une béchamel (lait, farine, margarine). Le reste c’est freestyle total. Et même si c’est toujours plus cool si tes légumes sont de saison, locaux et bio, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Alors ne culpabilise pas, mets ton plus beau tablier, et c’est parti !

Avant tout, préchauffe ton four à 180°C, chaleur tournante – je fais genre je m’y connais mais en vrai il faut juste que ce soit chaud.

D’abord, tu fais attention à tes petits doigts et tu coupes tes courgettes, poivrons, champignons et l’aubergine en petits dés, ni trop gros ni trop petits. Ensuite tu fous tout dans une poêle avec le hachis, les olives et pas mal d’huile, du sel, du poivre et l’assaisonnement de ton choix. Moi j’aime bien mettre de la sauce soja partout, par exemple. Et, même si le gingembre c’est dégoutant, je me dois de t’informer de son possible effet aphrodisiaque…

Avant que les légumes ne crament, rajoute les tomates en enlevant un maximum de jus, et laisse mijoter tranquilou. En attendant que ça sente comme sur le plateau de Top Chef, tu vas faire ta béchamel. Pour cela, laisse fondre environ 50g de margarine dans une petite casserole, puis ajoute trois cuillères à soupe de farine. Une fois que tout ce beau monde s’est bien mélangé, incorpore le lait peu à peu, en fouettant. Au bout d’une dizaine de minutes, le fouet devrait faire son effet – déso pas déso, on parle toujours de béchamel. Je disais donc : la préparation va s’épaissir. À ce moment là, quand tu sens bien l’onctuosité de la béchamel, tu peux goûter, ajouter un peu de sel et de poivre. Ça doit être bien gras et bien bon. Puis tu lâches le fouet – mais si, vas-y – et passes à la suite.

Déjà, arrête la cuisson des légumes. Sachant qu’elle se poursuivra dans le four, pas besoin de les rendre ultra fondants pour le moment. C’est maintenant le moment de l’assemblage. Tu mets un peu de gras sur ton moule pour ne pas que ça colle (huile ou margarine, fais comme le sens, c’est ça la vraie liberté). Et on y va : une couche de pâtes, puis légumes, et enfin béchamel. Continue jusqu’à arriver au bord de ton moule. Termine par une couche de pâte arrosée de la plus grosse couche de béchamel de toute ta vie – si ça dégouline, c’est très bien. Pour finir, saupoudre de levure maltée si tu en as, et sans modération. À ce moment-là, ça y est : tu peux enfourner.

Pendant que ça cuit avec amour, profites-en pour faire la vaisselle – ou mets tout dans le lave-vaisselle si tu en as un. Et puis tu peux aussi allumer des guirlandes lumineuses pour un côté romantico-lubrique et changer la litière du chat, parce que les odeurs de caca ne mettent pas tout le monde en appétit. Au bout d’une bonne trentaine de minutes, quand ça sent bien bon, après avoir vérifié régulièrement que rien ne crame, et une fois que ton date commence à avoir la dalle, tu peux sortir le plat du four. Détends-toi, fais attention à ne pas te bruler, coupe des parts de la taille que tu veux (pas trop petites, ça fait radin·e), et sert les lasagnes dans des assiettes propres – parce que c’est toujours mieux.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un excellent appétit, et si tu arrives à lea faire rester jusqu’au lendemain midi, n’oublie pas que ce plat est encore meilleur réchauffé !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer